J'achète souvent l'épicerie en vrac, dans une coopérative bio près de chez moi. En rentrant, il est nécessaire d'identifier rapidement le contenu des sacs en papier, certes écologiques mais peu transparents. Par contre, les petits hôtes indésirables (TRES indésirables) de ma vieille maison se fichent pas mal de ce qu'il y a d'inscrit sur le sac - "tout fait ventre", pour eux... J'en avais assez d'être obligée de jeter farine ou biscuits, à cause de ces souris de malheur !

Bocaux1

Devant l'inutilité du chat Virgule (voir ), J'ai fait une descente à la cave et suis remontée avec des bocaux de tailles différentes, bien décidée à TOUT stocker à l'intérieur. Jusqu'à nouvel ordre, les souris ne savent pas dévisser les couvercles... pas encore. Je vous tiendrai au courant si ça arrive.

Bocaux2

Au lieu d'étiquettes, j'ai découpé dans un vieux drap des cercles (vive le ciseau cranteur) et transféré le contenu sur chacun des "petits chapeaux". Le problème avec les transferts, c'est ça :

bocaux4

Personnellement, je n'aime pas cet aspect brillant et laqué, surtout sur un tissu ancien ! J'avais lu chez Belette qu'il était possible de détacher les deux épaisseurs du papier transfert, pour éviter l'aspect laqué... Quelque peu sceptique (pardon Belette !), j'ai essayé plusieurs fois, sans succès. Et puis un jour... bingo ! Tout est là :

bocaux_tuto

1 - Les mots à transférer, côté envers et côté endroit. Pas évident à positionner exactement.
2 - En s'aidant d'une aiguille, décoller la couche transfert, un peu élastique
3 - La poser sur le tissu - aucun problème de positionnement, cette fois.
4 et 5 - Intercaler un papier sulfurisé entre le transfert et le fer à repasser : plus fin, il permet de laisser moins longtemps le fer (et donc d'éviter de brûler le tissu), et assez grand pour protéger tout le tissu, pas seulement le petit morceau transféré (risque de brûlure encore écarté !). Repasser.
6 - Enlever le papier sulfurisé, à chaud (si on l'enlève froid, on perd un peu du côté mât - à peine, mais un peu quand même)

La preuve en image : "Piments" a été fait façon traditionnelle (enfin, comme indiqué sur le mode d'emploi) et "Noisettes" avec la méthode Belette - autrement plus joli... Non ?

bocaux5

J'espère que ce petit truc servira à quelques unes passionnées de transfert - hein Christel ? Bon allez, je vous laisse et retourne à mes bocaux... le placard n'est par terminé !

bocaux3

Je passe très peu de temps sur la blogosphère ces temps-ci... j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur et vous demande de m'en excuser...  Belle semaine à tous !