Hier, l'un de mes amis m'a offert une poêle Lyonnaise en tôle bleue. Mais si, je suis sûre que vous connaissez ! La même (en neuf) que celles qu'utilisaient nos grands-mères, épaisses, noires, culottées, dans laquelle l'omelette ou les crêpes avaient un goût incomparable...

poele

Bon, c'est vrai, une omelette pour huit se solde par une tendinite .
Qu'importe, le jeu en vaut la chandelle : de qualité semi-professionnelles, elles ont fait leurs preuves depuis des siècles, sans téflon (on est en droit de mettre en doute le discours des détracteurs de ce matériaux... encore que - lire par exemple - personnellement je préfère être prudente), sans particules polluantes ou nocives, bien moins chères que celles en fonte - question prix... rien à voir avec les revêtements anti-adhésifs ! (tapez "poêle tôle bleue" sur Google, vous allez être surprises)

poele_d_tails

Il ne me reste qu'à la culotter avant de m'en servir, et surtout, l'entretenir comme ma mémé : rinçage à l'eau chaude et savon (surtout pas de produit kakabeurk), essuyage immédiat et léger graissage. Si j'en prends soin, je devrais pouvoir la léguer à mon arrière-arrière petite fille...
Je ne sais pas vous, mais moi, je suis convaincue !