Il y a quelques heures, c'était encore une petite chemise de nuit blanche, toute simple, juste bordée d'un rang de dentelle à l'encolure et aux emmanchures. Chinée 1 euro sur un vide-grenier, il me semblait bien que je pouvais en tirer quelque chose...

tunique

Raccourcie de vingt bons centimètres, quatre pinces au niveau de la poitrine, histoire de l'ajuster un peu, un bain Dylon - ou plutôt deux : premier essai : beige sable - une horreur, genre toile de jute sale. Deuxième plongeon dans un bleu marine. Surprise : on obtient un gris sombre magnifique ! (Plus joli même que le gris Dylon que personnellement je n'aime pas)
On bidouille, on patouille, on s'amuse... trop bien, les vacances !