C'est fort possible !
Après le sac blanc, voici le sac noir. Ou comment détourner une paire de Jean's d'homme devenus trop petits et théoriquement destinés à la poubelle - Ils sont fous ces hommes... quand on connait le prix du tissu et qu'on n'aime pas gaspiller (ce doit être mon côté Auvergnat. Merci maman, c'est un héritage dont je suis très fière !), on se jette sur lesdits Jean's (de préférence au moment où ils ne sont pas portés par l'homme, ça pourrait prêter à confusion - surtout si l'homme n'est pas le vôtre), on brave fièrement les quolibets dudit homme et quelques heures plus tard...

sac_japonais_noir1

... on part en ville en tenant d'un côté, son sac, et de l'autre, la main de l'homme qui n'arrête pas de lorgner le sac, encore vaguement gêné d'avoir pu un jour porter un tissu aussi... heu... féminin ?

sac_japonais_noir_d_tail

Mais non mon coeur, ils n'avaient rien de féminin, ces Jean's ! C'est le ruban qui fait cet effet.
En plus, ce modèle, on peut même le porter en petit cabas. Si, si, c'est vrai. On tire et hop, le tour est joué. L'intérieur est tiré du même vieux drap que le blanc.

sac_japonais_noir_2

Par contre... de peur qu'il (l'homme) ne veuille finalement récupérer le pantalon pour en faire des chiffons, je l'ai bidouillé tellement vite que je n'ai pas pensé à vous faire un tuto... le prochain, c'est promis-juré-craché. Je vous souhaite un super week-end !
Quand à moi... j'ai le regret de vous annoncer que je risque fort de faire encore quelques photos de neige... Il y en a PARTOUT, il fait TRES FROID et donc, au grand air la grelotte !