Presque six mois de silence... Quelques unes s'en sont inquiété, à celles-là je présente mes plus sincères excuses  - les jours, les semaines et les mois ne se déroulent pas toujours comme on le souhaiterait...

Alimenter un blog, partager ses coups de coeurs et quelques idées quand on en trouve tant sur la toile, c'est agréable et stimulant, une autre façon de dire merci à ceux qui donnent tant. Mais quand on se met à culpabiliser (de ne pouvoir répondre aux commentaires, de ne plus trouver le temps - ni l'envie, parfois - de rendre les visites, etc.), l'aventure devient ardue. Longtemps j'ai hésité : tout arrêter... ou continuer, autrement, à mon rythme ?

Quelques copinautes adorables, quelques amies très chères (elles se reconnaîtront !), une fille grande qui aime bien rencontrer sa mamounette sur la toile m'ont convaincue de reprendre l'aventure. Timidement, la grelotte revient... autrement. Désactivation des commentaires - principales sources de culpabilité - et tout doucement, sans devoir ni contrainte d'aucune sorte. Que celles et ceux (si, si, il y en a quelques uns !) qui s'inquiétaient soient rassurés, que ceux qui venaient juste par plaisir soient les bienvenus. J'espère qu'ils comprendront...

Et puis si un jour vous avez une question, le bouton "contacter l'auteur" est toujours accessible, lui : calmer le jeu, ce n'est pas non plus se retirer au fin fond d'une grotte !

Place à la bidouille.
La barre magnétique (en direct de chez le suédois) pour accrocher les couteaux de cuisine, c'est fonctionnel et pratique. Mais j'avais envie d'en faire "quelque chose de plus". un jour, j'ai vu chez Ciel d'orage une vieille caisse de chocolat Meunier. Tilt !

A défaut de caisse, j'ai démonté une palette et ré-assemblé les planches à la taille souhaitée. J'ai reproduit le texte de la caisse en question, au crayon puis à la peinture noire. Brou de noix et huile de lin pour la teinte et la protection...

couteaux1

... et fixation de la barre à couteaux sur cette "authentiquement fausse" caisse de chocolat Meunier.

couteaux2

Ca change... ça charge un peu, aussi... mais après tout, on n'est pas obligé d'être adepte du minimalisme en déco, hein ?

couteaux4

A beintôt, fidèles copinettes et visiteurs de passage !